Simply Clever - Une rentrée des classes en toute ŠÉCURITÉ

Une rentrée des classes en toute ŠÉCURITÉ

27/08/2021

Le début de l'année scolaire est une période où nos routines changent et où nous devons nous (ré)habituer à de nouvelles situations. Cela comporte des risques pour tous : cyclistes, piétons et automobilistes. Dans un article précédent, nous avons évoqué les dangers les plus importants et partagé nos conseils. Mais le moment est propice pour les rappeler. Sur la route et (surtout) au volant, chacun pense être le premier de classe. Alors nous avons demandé aux vrais spécialistes comment passer la nouvelle année scolaire sans encombre. Robert Šťastný (expert et spécialiste de la recherche sur la sécurité routière chez ŠKODA), Karel Mulač (chef de l'équipe de recherche sur la sécurité routière chez ŠKODA AUTO et Markéta Hrkalová (psychologue et psychothérapeute) ont partagé leurs points de vue avec nous. Et en supplément : 5 conseils pratiques pour tous afin de bien démarrer la nouvelle année scolaire !


C’est la rentré pour tout le monde

Vous allez emmener vos enfants à l'école le 1er septembre ? Ou alors vous devrez prendre la route pour aller travailler en ce jour de rentrée chargé ? Sachez que vous n’aurez aucun contrôle sur le comportement des autres usagers, même s’ils devraient être concentrés à 100 % sur la route. Car avouons-le : il nous arrive à tous d'être surpris ou distraits pendant un bref instant.

Ce que vous pouvez faire, en revanche, c'est être particulièrement attentif aux dangers (prévisibles) et vous assurer que votre présence ou vos déplacements sont également prévisibles et visibles pour les autres. Cela vaut peut-être encore plus pour les enfants : ils sont plus facilement (littéralement) oubliés, sont plus impulsifs et ne sont pas toujours conscients des risques. Surtout lorsqu'ils ne sont pas accompagnés par des adultes. Nous commencerons donc par nos conseils pour les plus jeunes usagers de la route !

«Pour les enfants comme pour les parents, c'est une période de changement, et tout changement comporte des risques. Pour des milliers d'enfants, c'est aussi une première : ils apprennent à se rendre à l'école et ce sont des usagers de la route novices et inexpérimentés.»

Robert Šťastný, ŠKODA Road Safety Research expert & specialist

Les enfants d’abord

1. Faites-leur porter des vêtements réfléchissants

Si les autres usagers de la route ne vous voient pas, ils ne peuvent pas vous éviter. Plus encore que les adultes, il est donc important que les enfants soient bien visibles. Alors veillez à leur faire porter des vêtements de couleur claire et des chaussures, des vestes et des cartables dotés de matériaux réfléchissants. Les bracelets réfléchissants, les vestes fluorescentes et autres sont également indispensables dans la circulation. Surtout lorsque qu’on avance dans l'année scolaire et que les jours raccourcissent et s’assombrissent.

2. Soyez prudents en traversant

Les endroits où l’on traverse (même lorsqu'il y a un passage pour piétons) représentent toujours un danger. Surtout lorsque la visibilité est limitée, par exemple par des voitures garées (trop) près du coin ou du passage pour piétons. C'est particulièrement vrai pour les jeunes enfants qui sont plus petits qu'une voiture de taille moyenne, mais dans le cas de SUV ou de fourgonnettes, cela vaut également pour les enfants plus âgés et les adultes.

Les routes à plusieurs voies doivent particulièrement réquérir votre vigilance : lorsque la voiture de la première voie s'arrête pour laisser passer un piéton, il arrive souvent qu'un autre conducteur n'évalue pas correctement la situation et dépasse la première voiture au moment où un piéton traverse.

3. Apprenez dans la circulation

Le message est donc le suivant : sensibilisez vos enfants à ces dangers le plus tôt possible, afin qu'ils reconnaissent les situations et en tiennent compte. Il en va de même sur la route : les enfants doivent savoir où est leur place. C’est-à-dire : les piétons sur le trottoir et les cyclistes sur la piste cyclable ou sur le côté droit de la route... Cela semble logique, mais la pratique montre que ça marche (ou roule) souvent différemment.

Après les vacances d’été surtout, les règles de circulation (et les autres) sont loin et les enfants ont la tête ailleurs. Les premiers jours de l'année scolaire sont donc le moment propice pour une petite leçon de rappel !

«Ce n'est certainement pas une mauvaise idée de rappeler les règles : regarder à gauche et à droite avant de traverser, etc. Mais aussi les nouvelles règles en vigueur depuis la crise du coronavirus : faites attention lorsque vous appuyez sur le bouton du feu rouge ou que vous touchez les poignées dans les transports publics...»

Markéta Hrkalová, Psychologue & Psychothérapeute

Enfants : à pied, à vélo, ou en voiture ?

Emmener les enfants à l'école en voiture semble la solution la plus sûre, surtout dans les villes très encombrées. Mais on constate que les enfants des zones rurales, qui vont souvent à l'école à vélo ou à pied, ont plus d'expérience et sont plus indépendants dans la circulation.

Et les adultes ?

Nous ne pouvons pas préjuger du style de conduite de chacun, ni de la connaissance du code de la route et du sens des responsabilités des différents conducteurs. Mais nous constatons, par exemple, que les sièges pour enfants et les ceintures de sécurité arrière ne sont souvent pas utilisés correctement. Par oubli, parce que les enfants les détachent eux-mêmes ou ne restent pas assis correctement... ou parce que les gens pensent (à tort) qu'à faible vitesse, ces accessoires ne sont pas si importants.

Les choses s’améliorent cependant si on avance d'une banquette. En effet, les voitures modernes sont équipées d'un système d'avertissement qui garantit que personne n'oublie de mettre sa ceinture. Et heureusement, car même à faible vitesse et lors de courts trajets, cela peut sauver des vies. En plus, de nombreux systèmes de sécurité modernes (par exemple, les airbags) ne fonctionnent pas correctement si vous ne portez pas votre ceinture de sécurité. C'est d’ailleurs de cette manière qu'ils sont testés, et toutes les ŠKODA actuelles ont obtenu le maximum de 5 étoiles aux tests de collision Euro NCAP.

À l'avant de la voiture cependant, un autre problème subsiste, car les adultes ont apparemment du mal à se passer de leur "jouet".

Les smartphones : pas très malin

Le début d'une nouvelle année scolaire est aussi synonyme de casse-tête organisationnel ! Prendre des rendez-vous, coordonner des agendas, prévenir son employeur ou l'école que l'on aura un peu de retard ou vite checker sur Internet l'heure de fermeture d'un magasin. Si les routes sont de plus en plus fréquentées, le trafic sur les smartphones augmente donc lui aussi... même au volant. Mais les piétons et les cyclistes eux aussi sont loin d’être irréprochables : lorsqu'ils sont penchés sur leur smartphone ou écoutent de la musique dans leurs écouteurs, ils ne font plus attention à ce qui se passe autour d'eux. Ils n'entendent pas lorsqu'un véhicule quitte sa place de parking ou ils ne voient pas, lorsqu'ils traversent, cette voiture qui approche … et à bord de laquelle un conducteur envoie des SMS.

Conclusion : utiliser votre smartphone dans la circulation est imprudent et met littéralement votre vie en danger, ainsi que celle de tous les autres usagers de la route.

Qui est Robert Šťastný ?

Robert Šťastný werkt travaille pour ŠKODA depuis plusieurs années en tant qu'expert et spécialiste de la recherche sur la sécurité routière. Auparavant, il était à la tête du BESIP, l'organisme gouvernemental chargé de la sécurité routière. Sous sa direction, la hausse des statistiques d'accidents en République tchèque a pu être inversée.

Les enfants aussi provoquent la distraction

À bord, il n'y a pas que le smartphone qui représente un danger potentiel. Les enfants eux aussi peuvent solliciter votre attention, surtout s'ils commencent à s'ennuyer. Suggérer un petit jeu peut alors s’avérer judicieux. Vous pouvez aussi faire d'une pierre deux coups (ou même trois) et télécharger LittleDriver sur votre téléphone ! Cette application capture les données du véhicule en temps réel via les logiciels SmartGate et SmartLink de ŠKODA sur votre téléphone !

Résultat : le "joueur" expérimente ce que ça fait de s'asseoir au volant et doit essayer de copier au mieux les mouvements de pilotage et de freinage et réagir correctement aux situations de trafic. L'application s'adresse aux enfants âgés de 9 à 12 ans et permet non seulement de les divertir, mais aussi de leur faire prendre conscience de l'attention et de la perspicacité que requiert la conduite automobile.

Avantage supplémentaire : si l'application est sur votre smartphone, vous ne pouvez pas l'utiliser vous-même au volant pendant ce temps !

Vous vous rendez directement au travail ?

Pour ceux qui n'ont pas d'enfants en âge scolaire aussi, le début de l'année scolaire est un bon moment pour réfléchir à leurs déplacements quotidiens. Car plus il y a de circulation et de parents agités sur la route, plus il y a de pression et de stress liés au trafic. Et donc plus il devient difficile de rester parfaitement zen au volant. Heureusement, les voitures modernes sont équipées d'une multitude de systèmes de sécurité qui rendent vos trajets plus faciles, plus sûrs et plus confortables.

Toutefois, le conducteur reste le maillon essentiel. C'est pourquoi nous avons recueilli les conseils les plus importants auprès de l'un des spécialistes en la matière : Karel Mulač, à la tête de l'équipe de recherche sur la sécurité routière de ŠKODA.

«Évitez les moments les plus chargés et apprenez à connaître votre itinéraire : il suffit parfois de partir une demi-heure plus tôt ou plus tard, et soudain la circulation devient beaucoup plus fluide !»

Karel Mulač, chef de la Traffic Safety Research team chez ŠKODA AUTO

Exercice pratique !

1. Planifiez votre trajet

Tout comme votre travail, votre trajet quotidien pour vous y rendre nécessite un minimum de planification. Essayez (si possible) d'éviter les moments et les endroits de circulation les plus denses et partez à temps pour que les situations imprévues (embouteillage, accident) ne vous obligent pas à devoir vous presser. Tenez également compte des saisons : si vous pourrez démarrer directement en septembre, à la mi-janvier, vous devrez peut-être d'abord gratter vos vitres, puis adapter votre vitesse aux conditions de circulation hivernales.

2. La routine quotidienne ?

Même - ou plutôt, surtout ! - si vous prenez tous les jours la même route pour vous rendre au travail, la prudence reste toujours de mise. Soyez attentif aux changements dans la circulation et gardez toujours une distance suffisante : 2 secondes dans des circonstances normales et 4 secondes si la visibilité est limitée. Restez vigilant, même dans une circulation lente ou encombrée, et regardez quelques voitures en avant de celle qui vous précède.

Besoin d'assistance ? Les voitures modernes sont équipées d'un filet de sécurité électronique qui reconnaît les dangers potentiels et intervient pour éviter un accident ou en limiter les dégâts. Par exemple, le régulateur de vitesse adaptatif, le Front Assist, le Side Assist ou le City Emergency Brake. Mais comme leur nom l'indique, ils ne sont là que pour assister le conducteur et même ces systèmes ne peuvent pas changer les lois de la physique.

3. Attendez-vous à l'inattendu

Nous ne le répéterons jamais assez : veillez à ce que vos déplacements soient prévisibles pour les autres usagers de la route. Vérifiez vos rétroviseurs avant de changer de direction, utilisez vos clignotants… et ensuite seulement, ralentissez pour tourner. Évitez également les freinages ou les changements de voie brusques et laissez aux autres conducteurs la possibilité de ralentir à temps avant votre manœuvre.

Mais n'oubliez pas : ce n'est pas parce que vous suivez les règles et que vous faites connaître vos intentions à temps que les autres feront de même. Alors anticipez les manœuvres (inattendues) des autres conducteurs pour éviter les accidents.

«Si vous savez ce qui se passe, vous pouvez éviter les obstacles et vous déplacer à temps pour ne pas bloquer le chemin aux autres.»

ŠKODA vous enseigne le droit chemin : des conseils pour tous !

En voiture à l’école ?

  • Installez les enfants dans un siège pour enfant adapté à leur âge et équipé d'un appui-tête qui protège le cou.
  • Attachez toujours leurs ceintures, même pour des trajets courts et à faible vitesse.
  • Placez les cartables et autres objets à un endroit où ils ne blesseront personne en cas de collision, par exemple dans l’espace prévu pour les pieds ou dans le coffre.
  • Lorsque vous vous garez, assurez-vous qu'il n'y a pas de (petits) piétons derrière la voiture et hors de votre champ de vision, et positionnez votre voiture de manière à ne pas créer un obstacle (visuel) pour les piétons qui souhaitent traverser.
  • Faites monter et descendre tous vos enfants du côté du trottoir et coupez le moteur pour qu'ils ne respirent pas les gaz d'échappement.

En vélo ou à pied à l’école ?

  • Habillez vos enfants de couleurs claires et utilisez des accessoires réfléchissants pour une meilleure visibilité.
  • Apprenez aux enfants les principes de base pour traverser en toute sécurité dès leur plus jeune âge : regarder à gauche et à droite (même si une voiture s'arrête devant eux, pour les autres véhicules qui approchent), regarder attentivement au-delà d'un obstacle qui obstrue leur vue, attendre pour traverser que les voitures qui approchent se soient effectivement arrêtées...
  • Apprenez-leur que l'utilisation des smartphones et des écouteurs dans la circulation est interdite.
  • Apprenez-leur à ne pas pousser leurs amis et à ne pas marcher le long du bord lorsqu'ils empruntent le trottoir, ainsi qu'à circuler sur la gauche de la chaussée lorsqu'il n'y a pas de trottoir.
  • Assurez-vous que les enfants à vélo portent un casque et dites-leur qu'il n'y a aucun problème à descendre de vélo et à traverser à pied si la situation ne leur inspire pas confiance.

En voiture au travail ?

  • Planifiez votre trajet pour éviter autant que possible les situations dangereuses, les retards et autres sources de stress ou d'accidents.
  • Ne regardez pas votre smartphone mais regardez plutôt (loin) devant vous afin de pouvoir détecter à temps les situations dangereuses et contribuer à la fluidité du trafic.
  • Anticipez les mouvements prévisibles et moins prévisibles des autres conducteurs.
  • Conduisez comme on vous l'a appris : vérifiez vos rétroviseurs, utilisez vos clignotants, gardez vos distances, faites bonne usage ce votre vue.
  • Au volant, ne comptez pas sur les systèmes de sécurité modernes mais uniquement sur vous-même.

En conclusion ?

Que nous soyons sur le chemin du travail ou de l'école, en voiture, à pied ou à vélo : certains principes de base s'appliquent à tous. Et plus on les apprend tôt et on les répète, plus ils deviennent des automatismes. Ce n'est que de cette manière que nous pourrons garantir ensemble un trafic plus sûr. Le début de l'année scolaire est certainement le meilleur moment pour rappeler ces bonnes habitudes aux enfants et pour soi-même les mettre en pratique. Parce que, comme le dit un des experts en la matière :

«De nombreux accidents pourraient être évités si les gens ne sous-estimaient pas les principes de sécurité et se comportaient mieux sur la route.»

Robert Šťastný

  • Partager cet article
  • Partager

S'abonner à notre newsletter mensuelle !

Vous aimerez aussi

Start to bike : les conseils qu’il vous faut pour prendre directement un bon départ - Se déplacer

Start to bike : les conseils qu’il vous faut pour prendre directement un bon départ

En savoir plus

20/09/2021
Cyclisme

Cyclistes, automobilistes et piétons : attention ! - Se déplacer

Ne circulez pas idiot ! ŠKODA et l'expert Robert Šťastný partagent leurs conseils de sécurité et expliquent les systèmes d'assistance modernes.

En savoir plus

19/07/2021
Cyclisme

Nettoyage de votre habitacle ? Cours intensif, de haut en bas ! - Se déplacer

Esthétique automobile et nettoyage intérieur façon pro ? Avec ces produits et nos conseils, l'intérieur de votre voiture sera comme neuf !

En savoir plus

28/05/2021

La voiture électrique : l'offre et la demande explosent (2) - Se déplacer

Impossible de passer à côté : la voiture électrique a le vent en poupe. L'offre augmente partout.

En savoir plus

12/05/2021