Simply Clever - We love cycling - Pourquoi notre pays peut néanmoins être fier du Championnat du monde de cyclisme

Pourquoi notre pays peut néanmoins être fier du Championnat du monde de cyclisme

06/10/2021

Les amateurs de cyclisme l'attendaient depuis longtemps et ont assisté en masse à la grande finale du Championnat du monde à Louvain. Les nombreux supporters belges espéraient bien sûr une médaille d'or pour Wout, mais ce fut tout de même une journée fantastique dont nous pouvons être fiers.


Rien qu'à Louvain, on estime que 300.000 supporters s’étaient donné rendez-vous pour en faire une gigantesque fête du vélo. Les rues de Louvain ont dès lors résonné d’encouragements pour les Belges, en particulier pour Wout van Aert. Wout, make us proud ! Wout = gout. Ou même un passage piétons repeint avec les lettres W-o-u-t. Sur le Vaartkom était suspendu un portrait de Jasper Stuyven, qui jouait à domicile à Louvain.

Une ambiance du tonnerre le long du parcours

L’enthousiasme du public n'aura pour le moins pas fait défaut. C'est ce qu'a également constaté le pilote Wouter (à ne pas confondre avec Wout), qui a fait découvrir aux invités le circuit dans la ville de Louvain au volant d'une ŠKODA SUPERB COMBI (pour les connaisseurs : la version supérieure Laurin & Klement) lors du Championnat du monde. Sous les applaudissements nourris des supporters. « Le public est nombreux, en particulier dans les côtes et à l’arrivée. Dans la vie de tous les jours, je conduis souvent une voiture en tant que représentant commercial, et il s’agit également d'une ŠKODA SUPERB COMBI. Je sais donc comment négocier les virages, avec la voiture ce n'est pas un parcours difficile. Mais je n'ai encore jamais traversé Louvain comme ça. »

Fan zones

Les fans se sont amusés non seulement le long du parcours, mais aussi dans les différentes fan zones, notamment sur la Ladeuzeplein. Sur la Hooverplein, ŠKODA avait installé un fan booth sympa dont l’entrée était libre. Pour y découvrir, par exemple l’ENYAQ iV 100% électrique. Ou simplement pour tester votre condition physique sur l'un des vélos et charger virtuellement la batterie d’un ENYAQ iV en même temps.

L’envie d’attaquer d'Alaphilippe

Mais les supporters étaient avant tout venus pour la course proprement dite. Il est vite apparu que ce ne serait pas une promenade dominicale pour les coureurs. La lutte a été entamée rapidement sur le circuit Flandrien et a fait rage dans le final, sur le circuit urbain dans Louvain. Dans le final, personne n’a pu contrecarrer l’envie d’attaquer Alaphilippe. Le solide Français a enchaîné les attaques et a parcouru les 18 derniers kilomètres en solitaire jusqu'à l’arrivée.

L’esprit d'équipe de Remco Evenepoel

Les Belges n'ont pas pu suivre Alaphilippe, même si la performance d'Evenepoel a été très appréciée. Eddy Merckx avait auparavant quelques doutes quant à l’esprit d'équipe de Remco, mais ce dernier a prouvé pendant ce Championnat du monde qu'il peut aussi parfaitement s’acquitter du rôle de serviteur. À 180 kilomètres de l'arrivée, il avait déjà paré une attaque française et il a continué à travailler en tête bien loin dans le final. Il a idéalement préparé le terrain pour Wout van Aert ... Et inévitablement aussi pour le futur vainqueur. Remco Evenepoel n’a dû lâcher en tête qu’à 26 kilomètres. Eddy Merckx n’a donc pas de soucis à se faire.

Une excellente organisation

Des éloges ont également été adressés à l'organisation. Golazo et Flanders Classics se sont associés pour organiser ce Championnat du Monde, le plus grand événement sportif belge de ces vingt dernières années. Un exploit logistique pour lequel ils ont également pu compter sur le soutien de quelques partenaires de taille. En tant que partenaire automobile officiel, ŠKODA – une valeur sûre du peloton cycliste depuis de longues années – a fourni pas moins de 140 voitures à l'organisation et aux équipes.

« Le cyclisme est dans l'ADN de ŠKODA et ce partenariat unique est l'occasion idéale de donner encore plus de visibilité à notre marque et de positionner nos voitures de manière durable », déclare Liana Picard, responsable des relations publiques de ŠKODA Import Belgium. Ce dernier aspect se reflète également dans les modèles de ce Championnat du monde : l'OCTAVIA COMBI et la SUPERB COMBI (toutes deux disponibles en version plug-in hybride) et le nouveau SUV entièrement électrique ENYAQ iV. ŠKODA s’impose progressivement comme le moteur du cyclisme, puisque la marque est le partenaire principal du Tour de France et soutient le Tour d'Espagne, Paris-Roubaix et Liège-Bastogne-Liège.

L'organisation de ce Championnat du monde a été excellente et pourrait même constituer une nouvelle norme pour les futurs Championnats du monde. Nous nous verrons bien l'année prochaine à Wollongong (Australie) ...

Un vainqueur légitime

Nous souhaitons laisser le mot de la fin à Johan Museeuw, le champion du monde 1996, qui a partagé son analyse de ce Championnat du monde dans le village VIP. « Il faut le reconnaître, Wout van Aert a été un peu court. Julian Alaphilippe a tiré cinq cartouches, ce qui est également exceptionnel. La cinquième a été décisive. Il est donc le vainqueur légitime. En revanche, il est dommage que Jasper Stuyven, malgré sa très bonne course, ait manqué de peu une médaille. Mais au final, une seule place compte : la première. C’est bien de terminer deuxième ou troisième aujourd'hui, mais cela ne comptera plus demain. Alaphilippe est assurément un vainqueur méritant, retenons surtout cela. Ce fut une fête fantastique à Louvain avec des gens fantastiques. Pourvu que le Championnat du monde revienne vite en Belgique ! »

  • Partager cet article
  • Partager

S'abonner à notre newsletter mensuelle !

Vous aimerez aussi

100 ans de Championnat du monde de cyclisme : les temps forts se succèdent - S'amuser

Prêt pour le Championnat du monde de cyclisme en septembre ? Depuis un siècle déjà, le Championnat du monde constitue un moment fort de l’année cycliste. Beaucoup...

En savoir plus

15/10/2021
Cyclisme

ŠKODA Road Cycling Challenges : 4 «classiques» à ne pas manquer ! - S'amuser

Les ŠKODA Road Cycling Challenges proposent 4 «classiques» aux amateurs de cyclisme. Carl Vansteenkiste de Golazo en a reconnu le parcours pour nous !

En savoir plus

03/09/2021
Cyclisme

Pourquoi gaspiller vos nuits à dormir ? Sortez plutôt faire un tour ! - S'amuser

Roulez à vélo la nuit ? C’est juste magique ! Pour autant que vous respectiez certaines précautions élémentaires pour ne jamais perdre les pédales…

En savoir plus

24/08/2021
Cyclisme

Un parcours mouvementé : l’histoire cycliste de ŠKODA - S'amuser

Qui dit ‘ŠKODA’ pense automatiquement aux voitures. Pourtant, tout a commencé par une usine de bicyclettes à la fin du XIXe siècle...

En savoir plus

12/08/2021
Cyclisme