Simply Clever - We love cycling - Philippe Gilbert, le panache !

Philippe Gilbert, le panache !

22/06/2021

Philippe Gilbert est l’un des coureurs cyclistes actuels les plus populaires. Cette célébrité, il l’a gagnée à la force des mollets bien sûr, construisant, au fil du temps, un fabuleux palmarès. Spécialiste des classiques ardennaises, il a notamment décroché deux titres de Champion de Belgique, en 2011 et 2016, et enfilé un maillot arc-en-ciel de Champion du Monde en 2011. Mais sa popularité, l’enfant de Remouchamps, en province de Liège, l’a aussi acquise par sa sympathie et sa simplicité, toujours proche de ses supporters. Créateur d’une course pour juniors dans sa région natale, il a aussi ouvert « The Bikeshop by Philippe Gilbert » à Monaco où il réside. À de nombreuses reprises, au Tour de France, le coureur belge a porté le maillot Vert du classement par points, maillot donc ŠKODA est le partenaire. Ayant commencé comme réparateur et constructeur de vélos, il y a plus de 120 ans, la marque automobile tchèque est en effet très impliquée dans le cyclisme.


Il est comme ça depuis sa plus tendre enfance, à Remouchamps, où il a grandi près de la côte de la Redoute, sommet de Liège-Bastogne-Liège : né le 5 juillet 1982, Philippe Gilbert est un battant, un puncheur, un attaquant vrai de vrai. L’attaque est dans sa nature, le panache est accroché à son blason. Cet esprit offensif, il l’avait déjà lorsque, jeune débutant entraîné par ses parents et par son frère Christian, il remporte le championnat de la province de Liège. C’était en 1997, à Menaihant. Il n’a pas encore 15 ans et s’inscrit au vélo-club Ourthe-Amblève.

Depuis, quel chemin parcouru ! C’est en 2003 qu’il passe professionnel dans l’équipe La Française des Jeux où il était stagiaire l’année précédente. Sous ce maillot bleu-blanc-rouge, il monte sur ses premiers podiums. Ses premières victoires, au Circuit Het Volk en 2006 et 2008, il les remporte après s’être échappé du peloton, arrivant à Gand en solitaire. Même scénario pour Paris-Tours en 2008.

Passé entre-temps sous les couleurs belges de l’équipe Lotto, le jeune champion devient un habitué des victoires à Paris-Tours, au Tour de Lombardie, au Tour du Piémont. 2011 est, pour Philippe Gilbert, une année extraordinaire puisqu’il s’adjuge l’une après l’autre la Flèche brabançonne, l’Amstel Gold Race, la Flèche wallonne. Le dimanche 24 avril 2011 est un jour historique pour lui. Local de la Doyenne, il remporte pour la première fois Liège-Bastogne-Liège, après 255,5 km de course infernale. Arrivé au sprint devant les frères Fränk et Andy Schleck, il prend ainsi une éclatante revanche sur l’édition 2009, où Andy l’avait largué sur le final de la course. Cette année-là, Philippe avait compris qu’un tempérament offensif n’est pas toujours récompensé…

Depuis lors, le palmarès du Remoucastrien ne cesse de s’étoffer : Champion du Monde 2012, Champion de Belgique 2016 autour des Lacs de l’Eau d’Heure, Paris-Roubaix 2019, après avoir embarqué dans l’échappée décisive et s’être détaché progressivement de tous ses adversaires jusqu’à l’arrivée au stade-vélodrome.

Seul coureur du XXIe siècle à avoir remporté quatre classiques « monuments » (Tour des Flandres, Paris-Roubaix, Liège-Bastogne-Liège, Tour de Lombardie), il ne lui manque que la cinquième, Milan-San Remo. Jusqu’ici, la Primavera lui échappe en effet, parfois trahi par son tempérament d’attaquant (2009) ou par la malchance (chute en 2012).

C’est à peu près tout ce qui fait défaut au riche palmarès de ce champion d’exception, Vélo d’or 2011, Sportif belge de l’année 2009, 2010, 2011 et… Flandrien de l’année aux mêmes millésimes. Alors que, depuis 2013, il existe un square à son nom à Remouchamps, Philippe Gilbert est père de trois enfants, Allan (9 ans), Alexandre (7 ans), et la petite Valentine, née fin janvier.

À 38 ans, Philippe Gilbert a entamé sa 19e saison professionnelle cette année. Alors que la compétition bat son plein, le grand champion se confie dans un grand entretien exclusif.

Lisez l'interview ici

Photos ©Facepeeters

  • Partager cet article
  • Partager

S'abonner à notre newsletter mensuelle !

Vous aimerez aussi

100 ans de Championnat du monde de cyclisme : les temps forts se succèdent - S'amuser

Prêt pour le Championnat du monde de cyclisme en septembre ? Depuis un siècle déjà, le Championnat du monde constitue un moment fort de l’année cycliste. Beaucoup...

En savoir plus

15/10/2021
Cyclisme

Pourquoi notre pays peut néanmoins être fier du Championnat du monde de cyclisme - S'amuser

Les amateurs de cyclisme l'attendaient depuis longtemps et ont assisté en masse à la grande finale du Championnat du monde à Louvain. Les nombreux supporters belges...

En savoir plus

06/10/2021
Cyclisme

ŠKODA Road Cycling Challenges : 4 «classiques» à ne pas manquer ! - S'amuser

Les ŠKODA Road Cycling Challenges proposent 4 «classiques» aux amateurs de cyclisme. Carl Vansteenkiste de Golazo en a reconnu le parcours pour nous !

En savoir plus

03/09/2021
Cyclisme

Pourquoi gaspiller vos nuits à dormir ? Sortez plutôt faire un tour ! - S'amuser

Roulez à vélo la nuit ? C’est juste magique ! Pour autant que vous respectiez certaines précautions élémentaires pour ne jamais perdre les pédales…

En savoir plus

24/08/2021
Cyclisme