Simply Clever - We love cycling - Voilà pourquoi il ne faut pas arrêter de faire du vélo en automne

Voilà pourquoi il ne faut pas arrêter de faire du vélo en automne

10/12/2020

L’automne est arrivé. En novembre, lorsque la météo se dégrade et que les jours raccourcissent nettement, il est facile d’être démotivé. Après avoir regardé la couleur du ciel, il peut être tentant de préférer aller au cinéma plutôt que d’enfourcher son vélo. Malheureusement la situation actuelle ne le permet pas. Donc en vous préparant à pratiquer le vélo par tous les temps, vous pourrez continuer à bénéficier des nombreux avantages pour la santé de cette pratique sportive, tout en développant cet agréable sentiment de résilience et d’autodiscipline.


Plus fort et en meilleure santé

Selon une étude relative à l’exposition et à l’adaptation au froid des êtres humains, le système immunitaire affiche une augmentation de son activité lorsque l’on est exposé au froid à répétition.

Par ailleurs, si vous êtes en meilleure forme en entamant votre entraînement hivernal, vous ne devrez pas imposer à votre système la même contrainte pour retrouver votre pic de forme. Être malade peut vraiment impacter l’entraînement hivernal, mais si votre corps est moins fatigué, votre système immunitaire sera plus fort et vous pourrez résister à ce refroidissement.

Votre humeur en profitera largement

En raison de la combinaison du nombre réduit d’heures de clarté, des journées plus sombres et de cette propension à rester à l’intérieur à cause du froid, l’hiver a tendance à provoquer ou à aggraver les dépressions. Si vous souffrez de dépression saisonnière (TAS) et du confinement, une sortie à vélo peut présenter un double avantage : voir du monde et sortir plus souvent à vélo amélioreront votre humeur au quotidien durant l’hiver. Des études ont démontré que les cyclistes sont généralement plus heureux grâce à une combinaison de facteurs psychologiques et physiologiques qui contribuent à une meilleure santé corporelle et mentale.

Un entraînement cohérent vous aidera plus tard

Suivre avec assiduité un programme d’entraînement durant l’automne vous permettra d’entamer bien plus facilement votre entraînement hivernal.

La forme physique se perd plus rapidement qu’elle ne s’acquiert, et la préserver est plus facile que de la retrouver. Afin de pouvoir empoigner le plus souvent possible le guidon de votre vélo, notez les sorties prévues dans votre agenda. Ce point est essentiel pour vous faire sortir de la maison et enfourcher votre vélo. Si vous ne l’écrivez pas quelque part et si vous n’êtes pas organisé, vous ne cesserez de repousser cette sortie parce qu’il fait un peu froid.

L’aventure nocturne sur deux roues

Les journées sont plus courtes ? Profitez-en pour faire du vélo dans l’obscurité ! Recrutez un volontaire ou deux et planifiez un itinéraire plus long que d’ordinaire ainsi qu’une nuitée plus ou moins à la moitié du parcours. C’est une façon agréable de s’entraîner en ayant, en plus, l’impression de partir à l’aventure.

Essayez une nouvelle discipline

Pour rester motivé, pourquoi ne pas essayer une nouvelle discipline ? Le cyclocross est de plus en plus populaire et constitue l’une des formes de cyclisme les plus accessibles. 

Cette discipline vous permet aussi de travailler votre technique. Même si la compétition ne vous intéresse pas, rouler dans les bois durant quelques heures est une manière agréable de passer le temps, surtout s’il pleut et qu’enfourcher votre vélo de route est une perspective peu séduisante.

Au final, ce n’est pas désagréable

Oui, il pleut et il fait même peut-être froid, mais avec l’équipement adéquat, vous pourrez prendre du plaisir sur votre vélo. Les batteries de vos phares sont-elles bien chargées ? Vous avez monté vos pneus hiver ? Votre équipement imperméable et chaud est-il toujours en bon état ou en avez-vous besoin d’un nouveau ? Vos surchaussures sont-elles prêtes ? Avec le bon équipement, vous pourrez continuer à faire du vélo avec un niveau de confort optimal. Et n’oubliez pas d’installer vos garde-boues, qui font pleinement partie de la panoplie du cycliste ! Sans eux, les projections vont salir votre dos et peut-être vous détremper, voire, pire encore, maculer de boue celui qui vous suit.

  • Partager cet article
  • Partager

S'abonner à notre newsletter mensuelle !

Vous aimerez aussi

Airco : 10 conseils et les secrets de nos experts en plus ! - Se déplacer

La climatisation dans les voitures. Défauts, mauvaises odeurs, gaz de climatisation… Nos experts vous conseillent pour rouler avec sécurité et confort.

En savoir plus

26/03/2021

Dégâts dus à la grêle : comment les prévenir et les réparer ! - Se déplacer

Les averses de grêle ne sont pas rares. Inquiétant quand votre voiture est à l'extérieur. Vous voulez limiter les dégâts ? Suivez nos conseils ...

En savoir plus

15/03/2021

Comment les conducteurs perçoivent-ils les cyclistes ? - Se déplacer

Cyclistes et automobilistes: tout le monde peut contribuer à améliorer la situation sur les routes. Et cela commence par un effort individuel!

En savoir plus

19/02/2021
Cyclisme

Comment les véhicules électriques protègent-ils les piétons ? Tendez l’oreille ! - Se déplacer

Savez-vous comment les véhicules électriques protègent les piétons? Ils émettent des avertissements acoustiques! Découvrez le système e-noise de ŠKODA.

En savoir plus

05/02/2021