Simply Clever - Comment traverser l’hiver en voiture sans souci

Comment traverser l’hiver en voiture sans souci

06/11/2020

Ça y est, les jours raccourcissent – donc l’obscurité augmente -, les feuilles tombent, le vent, la pluie et le brouillard s’en donnent à cœur joie sur nos routes. Le moment est venu de faire quelques préparatifs pour s’assurer que votre voiture, vous et vos passagers, voyagiez sans encombre jusqu’au printemps.


Certes, avec le réchauffement climatique, les hivers ne sont plus ce qu’ils étaient. En nos contrées, la neige même se fait rare, au grand dam des enfants dans la cour de l’école. Mais nous ne sommes pas à l’abri d’un retour du général Hiver, avec son cortège d’inconvénients pour l’automobiliste : voiture gelée, batterie à plat, routes glissantes, visibilité réduite. Et puis l’on peut être amené à rouler à travers de splendides paysages de montagne où, là, les conditions hivernales restent très rudes. Dans tous les cas, prenons quelques précautions.

Les bonnes semelles

La première question qui se pose, c’est le choix des pneus. En contact direct avec la route, ils sont comme la semelle de vos chaussures : usées ou inadaptées, bonjour la glissade ! Les jours qui raccourcissent sont le bon signal pour passer aux pneus hiver. Estampillés M+S (mud and snow, boue et neige), ils assurent une meilleure adhérence dès que les températures chutent sous les 7° Celcius, même sur routes sèches. La distance de freinage en est réduite d’autant. Leur bande de roulement, qui correspond aux semelles de nos chaussures, ont des sculptures et de fines lamelles pour mieux évacuer eau et neige, fondante ou pas. Plus souple, leur gomme adaptée au froid tient mieux sur neige et glace.

Pneus hiver ou quatre saisons ?

Choisir des jantes spécifiques est certes – une fois, au départ – plus onéreux, mais permet, à la longue, d’éviter une partie des frais de démontage et de montage.Le choix d’une jante de dimensions plus petites – homologuées pour votre voiture bien sûr - présente un double intérêt : réduction de prix et meilleure tenue de route du pneu à bande de roulement plus étroite sur eau, neige et verglas.

Reste que, sous nos latitudes plus clémentes, beaucoup, de nos jours, s’équipent en pneus dits « quatre saisons », valables toute l’année. Oui, dans des circonstances normales mais, comme il s’agit d’un compromis, pas dans des conditions extrêmes. Celles-ci requièrent aussi, souvent, la pose de chaînes, au moins sur les roues motrices. Adaptées aux dimensions des pneus, il est conseillé de s’exercer à les poser et déposer avant de partir affronter le blizzard, c’est mieux que s’y essayer dans le stress, au pied d’une côte verglacée...

Blizzard ?

Vous avez dit blizzard ? Tant qu’à faire, pour parer à toute éventualité, partons équipés contre les intempéries et le froid : gants de travail, éclairage avec lampe de poche ou frontale, gilet de sécurité fluo, écharpe, bonnet de laine, plaid ou couverture pour les occupants de la voiture à l’arrêt…

Tant qu’à passer chez l’équipementier, n’hésitons pas à acquérir grattoir (inclus dans la trappe à carburant sur la plupart des ŠKODA), raclette, spray dégivrant, produit nettoyant pour vitres, chiffon microfibres ou peau de chamois, chiffon antibuée pour l’intérieur de l’habitacle…

Au volant, la vue, c’est la vie

Car, on s’en doute, après l’adhérence, c’est la visibilité qui est mise à rude épreuve en automne et en hiver. Autant garder ses vitres, et surtout le pare-brise, les plus propres possibles. Vérifier l’état des essuie-glace et les remplacer si besoin, ce n’est pas du luxe. Pas plus que la protection pour pare-brise correctement fixée voire, le fin du fin, des housses en plastique pour protéger les essuie-glace en cas de givre ! Le but est de maintenir la meilleure visibilité possible face à l’assaut de l’eau chargée de sel ou de boue, des feuilles mortes et autres aiguilles de conifères, de la chute ou des projections de neige… Une petite vérification des éclairages, feux avant, arrière, de freinage, antibrouillard, etc., est toujours utiles quand les nuits s’allongent…

Pour l’antigel !

Normalement, le garagiste ou la station service doit avoir vérifié le taux d’antigel, efficace jusqu’à -25° Celsius, dans le système de refroidissement du véhicule à moteur thermique. Mais pas toujours celui du liquide lave-glace.

Rien de pire qu’un fluide d’été, fait pour éliminer les insectes collés sur la vitre, devenu solide par l’effet du gel, bouchant ainsi les petits tuyaux. Regarder à travers un pare-brise sale, c’est comme rouler à l’aveugle, surtout la nuit. Donc vive l’antigel dans le liquide lave-glace à l’approche de l’hiver !

Frileuse batterie

Là comme ailleurs, mieux vaut ne pas attendre la dernière minute, au risque d’être surpris par un brusque refroidissement ou une tempête de neige. C’est comme pour la batterie de votre véhicule. Autant la vérifier quand il est encore temps. Car, dans un véhicule, rien ne craint plus le froid que la batterie. En hiver, c’est la source d’un peu moins de la moitié des pannes ! Normalement, la batterie doit être remplacée tous les six ans, voire plus en cas d’utilisation fréquente sur des petits trajets urbains, ou sur un véhicule diesel, qui la sollicite plus au démarrage. En cas de doute, mieux vaut la remplacer préventivement. Un chargeur de batterie est un accessoire qui peut être très utile, dans le coffre ou à la maison, comme des câbles de démarrage en cas de voyage au long cours, en zones montagneuses ou nordiques. Car quoi de plus frustrant que de rester dans le froid avec une voiture qui refuse de démarrer ?

  • Partager cet article
  • Partager

S'abonner à notre newsletter mensuelle !

Vous aimerez aussi

Airco : 10 conseils et les secrets de nos experts en plus ! - Se déplacer

La climatisation dans les voitures. Défauts, mauvaises odeurs, gaz de climatisation… Nos experts vous conseillent pour rouler avec sécurité et confort.

En savoir plus

26/03/2021

Dégâts dus à la grêle : comment les prévenir et les réparer ! - Se déplacer

Les averses de grêle ne sont pas rares. Inquiétant quand votre voiture est à l'extérieur. Vous voulez limiter les dégâts ? Suivez nos conseils ...

En savoir plus

15/03/2021

Comment les conducteurs perçoivent-ils les cyclistes ? - Se déplacer

Cyclistes et automobilistes: tout le monde peut contribuer à améliorer la situation sur les routes. Et cela commence par un effort individuel!

En savoir plus

19/02/2021
Cyclisme

Comment les véhicules électriques protègent-ils les piétons ? Tendez l’oreille ! - Se déplacer

Savez-vous comment les véhicules électriques protègent les piétons? Ils émettent des avertissements acoustiques! Découvrez le système e-noise de ŠKODA.

En savoir plus

05/02/2021