Simply Clever - Comment les véhicules électriques protègent-ils les piétons ? Tendez l’oreille !

Comment les véhicules électriques protègent-ils les piétons ? Tendez l’oreille !

05/02/2021

Vous traversez un parking et, derrière vous, un véhicule électrique se met en marche. Il est tellement silencieux que vous ne le remarquez pas. Cette situation peut être problématique. C’est pourquoi les modèles hybrides de ŠKODA émettent des avertissements acoustiques.


Les véhicules électriques et les hybrides rechargeables sont très silencieux à basse vitesse, ce qui contribue à réduire le bruit ambiant, mais peut en revanche être dangereux pour les piétons, qui pourraient ne pas les entendre. Pour éviter cette situation, ces véhicules émettent des avertissements acoustiques.

Les premiers modèles ŠKODA à être équipés du nouveau système sonore, appelé E-noise, sont les hybrides rechargeables ŠKODA SUPERB iV et ŠKODA OCTAVIA iV. Comme vous pouvez l’entendre dans l’exemple, le son ressemble à celui d’un moteur à combustion, les basses fréquences devenant plus aiguës à mesure que le véhicule prend de la vitesse. Le son s’atténue quand la vitesse diminue, ce qui permet aux piétons de déterminer si le véhicule accélère ou ralentit.

Mettre au point une solution pratique et ajuster précisément le son lui-même pour les véhicules ŠKODA était une mission pour les experts du centre de développement du constructeur à Mladá Boleslav. « Ce n’était pas une mince affaire. Il n’y a pas beaucoup d’espace sous le capot et la législation est stricte », explique Pavel Orendáš, ingénieur en chef du projet.

Trouver le juste milieu

La première étape consistait à concevoir un moyen d’installer un appareil audio, qui est en fait un petit haut-parleur à large bande protégé dans un boîtier étanche, dans le compartiment moteur du véhicule. « La loi stipule que le son doit être projeté vers l’avant, vers les piétons. Il n’y a donc pas beaucoup d’endroits où le placer », explique Orendáš. « Les piétons ne perçoivent visuellement qu’une fraction du trafic et se servent de leur ouïe pour savoir ce qu’il se passe autour d’eux », ajoute-il pour expliquer pourquoi le son est destiné spécifiquement aux piétons. Finalement, ils ont placé le boîtier du haut-parleur, qui fait légèrement plus d’un litre, à côté de la roue avant.

La législation impose certaines exigences vis-à-vis du système appelé AVAS (Acoustic Vehicle Alarm System). « La loi définit le volume minimal du système, mais notre objectif est de proposer le véhicule le plus silencieux possible aux clients. Comme c’est un peu contradictoire, il a été demandé aux experts de l’acoustique des véhicules de ŠKODA de régler précisément le son », indique Orendáš.

Selon les réglementations de l’Union européenne, les véhicules électriques purs doivent émettre un avertissement acoustique jusqu’à 20 km/h, parce qu’ils sont extrêmement silencieux jusqu’à cette vitesse environ. « Au-delà, le contact des pneus sur la surface de la route et l’aérodynamisme se font entendre. L’E-noise n’est dès lors plus nécessaire », poursuit l’ingénieur. Pour ses véhicules électriques, ŠKODA a décidé que le bruit augmentera jusqu’à 25 km/h et se réduira graduellement jusqu’à 30 km/h, quand il sera remplacé par les bruits naturels du véhicule en mouvement.

Le véhicule doit également émettre des avertissements acoustiques en marche arrière jusqu’à 6 km/h. Dans ce cas-ci aussi, le bruit des hybrides rechargeables ressemble à celui des moteurs à combustion, mais les tonalités sont différentes afin de prévenir les piétons que le véhicule est en train de reculer.

Des hybrides aux sonorités futuristes

Créer une « signature » acoustique d’avertissement est à la fois une chance et un vrai défi technique pour les constructeurs. Bien que la législation stipule les bandes de fréquence et le volume (d’un niveau sonore global de minimum 56 décibels), les designers peuvent donner libre cours à leur créativité et adapter le son au caractère du véhicule en question. « Le son des hybrides rechargeables ressemble à celui des moteurs à combustion pour que tout corresponde », indique Orendáš en vue d’expliquer le choix opéré pour les véhicules ŠKODA déjà en circulation.

La sportive OCTAVIA RS iV, par exemple, présentera la même identité sonore que l’OCTAVIA iV standard et les modèles SUPERB iV. « Toutefois, en raison du design spécifique du modèle, le caractère sportif du son ne se révèlera que lors d’une conduite dynamique en dehors des routes urbaines », précise Orendáš.

  • Partager cet article
  • Partager

S'abonner à notre newsletter mensuelle !

Vous aimerez aussi

Airco : 10 conseils et les secrets de nos experts en plus ! - Se déplacer

La climatisation dans les voitures. Défauts, mauvaises odeurs, gaz de climatisation… Nos experts vous conseillent pour rouler avec sécurité et confort.

En savoir plus

26/03/2021

Dégâts dus à la grêle : comment les prévenir et les réparer ! - Se déplacer

Les averses de grêle ne sont pas rares. Inquiétant quand votre voiture est à l'extérieur. Vous voulez limiter les dégâts ? Suivez nos conseils ...

En savoir plus

15/03/2021

Comment les conducteurs perçoivent-ils les cyclistes ? - Se déplacer

Cyclistes et automobilistes: tout le monde peut contribuer à améliorer la situation sur les routes. Et cela commence par un effort individuel!

En savoir plus

19/02/2021
Cyclisme

Allez hop, tous en selle ! - Se déplacer

L'engouement pour le vélo est phénoménal, notamment en ville. Alors, pour de petits déplacements, une balade ou le sport, si on montait en selle ?

En savoir plus

11/01/2021
Cyclisme